Uncategorized

14 janvier 2021 – Les élèves de 7 et 8P reçoivent un cadeau !

L’initiative sports de neige Suisse, GoSnow, est une association à but non lucratif qui encourage les enfants et les jeunes à pratiquer les sports de neige. Depuis quelques années, le cercle scolaire de La Baroche passe par GoSnow pour organiser son camp de ski annuel. Le chalet à Saas-Almagell était déjà réservé pour mars 2021 mais il a fallu suivre les directives cantonales d’octobre 2020 et tout annuler. Toutefois, toutes les écoles qui avaient réservé leur camp ont reçu un petit cadeau de consolation pour leurs élèves sous la forme d’un bonnet, offert par Raiffeisen qui est un partenaire de l’association. La distribution a eu lieu alors que la pluie du début d’après-midi se transformait en neige, un petit clin d’oeil sous forme de flocons !
Uncategorized

Sur les traces des soldats durant la Grande Guerre

Voyage dans le temps, entre 1914 et 1918

Le mardi matin 27 octobre 2020, le jour vient à peine de poindre quand la classe de 8ème année de Charmoille est accueillie à la ferme du Largin par Jean-Denis Henzelin, un guide membre de l’Association des Amis du Km 0. Celui-ci accompagne les élèves jusqu’au poste d’observation suisse et à la fameuse borne 111. Là, il leur donne des explications très intéressantes sur la première Guerre mondiale et ses répercussions dans la région, avant de laisser la joyeuse bande partir à la découverte des vestiges suisses, allemands et français qui jalonnent ce sentier de 7,5 km. 

La borne du kilomètre zéro, qui porte le numéro 111. Photo prise en période de pandémie, les maîtresses et le guide portaient des masques et trois élèves étaient en quarantaine.
Photo (jdh)

Les élèves de la classe donnent leur avis 

La meilleure promenade

On est allé au km 0 avec ma classe. J’ai ai très bien aimé. Pourquoi j’ai aimé ? Parce que je me croyais dans la première Guerre. On a pu voir des bunkers détruits et reconstruits, on a pu passer dans une tranchée.

C’est très intéressant ! 

Adatte Erwan

Km0

J’ai adoré cette randonnée. J’aime bien avoir un guide qui m’explique beaucoup de choses, en particulier sur les sujets qui touchent l’histoire. C’était intéressant de découvrir le passé de la guerre entre l’Allemagne et la France : les bunkers, le pont, les tranchées, comment les familles de la guerre vivaient. J’ai beaucoup aimé écouter et marcher, en plus la forêt est très belle en octobre.

Marion

Absente pour cause de virus…

J`ai dû être enfermée pendant un petit temps à cause de ce coronavirus et la quarantaine m`a fait louper ce chouette événement ! Moi cette randonnée, ça me fait bien envie d’aller la découvrir, voir des vestiges de la guerre, en pleine nature. Mes copains me parlent de blockhaus ou de la Villa Agathe, dont je n’ai aucune idée. À quoi ça ressemble ? J’aimerais bien le voir de mes propres yeux ! 

Mylène Frauchiger Fleury

Le Km0 à Bonfol : découvrez la guerre

«Je trouve que c’est incroyable de se dire qu’on marche sur des traces des gens en guerre, qu’on va dans des bunkers et des tranchées de la première Guerre mondiale.»

Le Km0 est un endroit inimaginable ayant pour but de vous faire voyager dans le temps entre 1914 et 1918.

A cet endroit, il y a plein de vestiges de la première Guerre mondiale. 

Vous pouvez le rejoindre depuis la ferme du Largin à Bonfol, puis visiter un observatoire suisse et des vestiges allemands et français. 

Malheureusement, il n’y a qu’un vestige français que vous pourrez visitez, ¨La villa Agathe¨, car c’est le seul qui était fait en béton, sinon les Français construisaient en bois.

Si vous voulez apprendre plein de choses sur la première Guerre mondial, je vous conseille fortement d’aller le découvrir.

02.12.2020 Ethan Froidevaux

La grande randonnée

C’était au Largin à Bonfol.

Un guide nous a expliqué comment s’est passée la première Guerre mondiale. Nous avons observé beaucoup de bunkers, des tranchées et nous avons visité la Villa Agathe. Nous sommes passés sur un pont en fer et dessous il y avait beaucoup de déchets. Je vous incite à venir faire la randonnée du Km0.

Chloé Gindrat  4.12.2020
Dans les tranchées et les blockhaus

Sur les traces des soldats de la première Guerre mondiale

Mardi 27 octobre, nous sommes allés nous balader au Kilomètre 0, durant 7,5 kilomètres, on a pu observer des vestiges qui datent de la première Guerre mondiale.

On a pu marcher dans les tranchées ou les soldats marchaient et se cachaient pendant la guerre, c’était incroyable de se dire qu’on était sur les traces des soldats allemands ou français.

On a également pu visiter des blockhaus où se cachaient et se reposaient les soldats. A l’intérieur, c’est assez petit et il fait tout noir. Durant toute la balade, les chemins et tranchées étaient boueux, mais les militaires étaient obligés d’y attendre des jours et des jours. Ça devait être dur pour eux ! Ils étaient trempés et avaient froid et faim mais ils devaient quand même y rester pour surveiller. Tout ca pour dire que c’était une belle balade et qu’on a vraiment pu s’imaginer le quotidien des soldats pendant la guerre.

LOUANE GINDRAT 

Rapport Km.0

J’ai trouvé cette balade géniale ! D’ailleurs, si vous voulez un guide, n’hésitez pas à contacter M.Henzelin ! Il parle beaucoup mais il vous apprendra beaucoup de choses ! 😉 

Pendant cette randonnée, je me suis sentie comme un vrai soldat de la première Guerre mondiale. Les émotions se sont enchaînées… Je me suis vraiment imaginée comme si j’étais en train de jouer ma vie à la guerre ! Mais attention à la claustrophobie dans les bunkers. 🙂 

Olga

Promenade au Km0

En ce qui me concerne, je n’étais jamais allée aussi près des vestiges d’une guerre. C’est quand on est vraiment sur place qu’on se rend compte que la première Guerre Mondiale a vraiment été horrible ! Personnellement, j’ai appris beaucoup de choses.

Même si c’était il y a plus de 100 ans, il reste encore beaucoup de vestiges. Pendant la balade, j’ai ressenti du courage et du respect ! A part ça, le parcours est vraiment incroyable ! Parce que c’est quand même quelque chose, une guerre…

C’est une belle et longue balade mais qui en vaut vraiment la peine.

Imanie

Le sentier du Km0

Voilà, moi, je n’ai malheureusement pas pu aller au Km0 car j’étais en quarantaine à cause de ce fichu coronavirus. Mes camarades m’ont expliqué ce qu’ils avaient pu voir. Ils m’ont parlé des vestiges et surtout de la Villa Agathe, des tranchées et des blockhaus. En classe, on a beaucoup discuté du sujet du Km0 et de la première Guerre mondiale. Tout ça me donne envie de partager cette sortie avec ma famille à l’occasion. Ça a l’air chouette !

Hanaée Migy

 

La Villa Agathe

Les merveilles du Km0

Nous sommes allés au Km0. C’étais top en voyant ces vestiges ! C’est incroyable ! 

Nous sommes entrés dans des bunkers, des tranchées. Nous avons marché sur des ponts alors qu’il y a 100 ans, c’était la guerre.

Chloé Nagel 09/12/2020


HISTOIRE DE GERRE

Le parcours du kilomètre 0 est super bien, on peut voir des bunkers, des postes d’observation ,des tranchées, … . Nous avons eu des explications de M. Henzelin (notre guide). En plus, il y a des panneaux explicatifs. Il y en a 17 et c’est super bien. Du côté allemand, beaucoup de bunkers étaient faits avec du béton. En France, il y avait plus de constructions en bois.

En 1870, c’est l’Allemagne qui a gagné l’Alsace .

Mais en 1918, c’est la France qui l’a rempotée.

03.12.20

CHRIS PHEULPIN

La première Guerre mondiale

Le départ du Km0 est à la ferme du Largin, à Bonfol. Il y a 8 km et pas 0 km !

La première Guerre mondiale a éclaté en 1914 et s’est finie en 1918, du coup la guerre a duré 4 ans.

Nous avons vu des vestiges allemands , français et suisses, des tranchées et des bunkers. Je trouve que c’était cool.

4.12.20

Tristan RT.

Les bunkers de la première Guerre mondiale 

Le circuit du km0 se situe à Bonfol, dure environ 3h de balade et est très beau ! Il y a 1 casemate suisse, 1 bunker français , 15 blockhaus allemands et aussi plusieurs tranchées. C’était génial, on est entré dans presque tous les bunkers et l’on a aussi pu aller dans les tranchées. La villa Agathe est le seul blockhaus français construit en béton, donc la seule qui reste. Dans cette villa, il y a de nombreuse pièces, dont une avec un trou au plafond pour un lance-grenades. Le meilleur moment, c’était dans le dernier bunker allemand : il était énorme et sombre. Je me suis appuyé contre Chris en pensant que c’était une pierre, j’ai eu très peur. 

Sébastien Schaer  

Les vestiges de la première

Guerre mondiale

Le km0, c’est au Largin, vers Bonfol. Il y a des bunkers et des tranchées, en plus

on peut aller dedans. C’est très petit à quelques endroits. Là-bas, on peut se balader 

tranquillement, ça fait 8 km à peu près et en plus on peut regarder les vestiges de la 

première Guerre mondiale.

C. Sprunger 09.12.20 

A la découverte du km0

J’avais très envie d’aller au Km0 mais malheureusement, j’ai été confinée pendant deux semaines et demi. En entendant les autres en parler, ça m’a donné envie d’y aller avec ma famille. J’ai entendu qu’il y avait des panneaux, qu’on voyait bien les frontières et qu’il y a une magnifique vue. J’ai su que la première Guerre mondiale a commencé en 1914 et s’est finie en 1918.

Kamille
La ferme du Largin

La Grande Guerre

entre les « Boches et les Poilus »

Quand nous sommes arrivés au Largin, on commençait à voir des tranchées. En marchant, nous sommes arrivés à l’observatoire suisse et là, on aurait cru être à la guerre. On n’arrivait pas à se rendre compte que des gens s’étaient battus là où nous étions!

À chaque endroit, j’ai trouvé ça très intéressant ; j’ai appris beaucoup de choses sur la première Guerre mondiale. Je vous conseille fortement d’y aller, c’est un endroit à ne pas rater dans sa vie. Il faut savoir qu’il y a eu 10 millions de morts durant cette guerre. Et pour cela, il faut leur rendre hommage.

Esteban Studer 09.12.2020

Promenade au Km zéro

A Bonfol, il y a le Km zéro, une balade en faire en famille. Pour apprendre aux enfants comment était la première Guerre mondiale, comment vivaient les soldats. Visiter des blockhaus, voir des vestiges, se promener pendant 2 bonnes heures (ça fait sortir vos enfants) et leur expliquer comment vivaient leurs arrières-grands-parents, vous verrez, c’ est des moments de bonheur. Moi j’y suis allée, je vous dis, j’ai adoré visiter des bunkers avec mes camarades de classe, on a bien rigolé (surtout quand les garçons nous faisaient peur). On en a parlé en classe et tout le monde en rigolait.

Je vous conseille de le faire au moins une fois, c’est vraiment génial (je vous jure) et puis se promener, ça fait du bien. 

Charlotte Vifian
le 2 décembre 2020

Infos pratiques :

En partant de La Baroche en voiture, on peut atteindre la ferme du Largin par Miécourt, en passant par Courtavon puis en suivant un moment la direction de Pfetterhouse avant de bifurquer à gauche en direction de Bonfol. Le départ du sentier sera sur votre droite, entre la bifurcation et le village. 

  • LONGUEUR
  • 7,5 KM
    • MONTÉES | DESCENTES
  • 170 M | 170 M
    • DURÉE
  • 2 H 30
    • DIFFICULTE
  • AUCUNE

Depuis la gare de Bonfol, cette randonnée familiale qualifiée d’assez facile a une longueur de 13 km et dure environ 3h30.

Plan du sentier, avec les numéros des panneaux explicatifs. Les étoiles représentent les vestiges (bunkers et tranchées). 

Il n’y a pas de place de pique-nique entre les panneaux 14 et 18.

* C’est en 2008 que l’Association des Amis du Kilomètre 0 a été constituée, en prévision du 100e anniversaire du début de la première Guerre mondiale, dans le but de dresser l’inventaire et de dégager les vestiges qui se trouvaient encore sur les premiers kilomètres de la partie Sud du front Ouest. Le sentier a été inauguré le 20 juillet 2014. 

Des visites en groupe sont possibles sur annonce, une semaine à l’avance, en s’adressant à l’Office du tourisme de Porrentruy (tél 032 420 47 72, courriel info@juratourisme.ch) ou à Hervé de Weck, Rue Saint-Michel 7, 2900 Porrentruy (tél 079 564 69 92, courriel ). Vous pouvez aussi vous rendre sur le site internet de l’Association : http://www.amisdukmzero.com.

Uncategorized

Marche d’automne aux Ebourbettes

8 octobre 2020

Nous avons profité d’un jeudi ensoleillé pour nous détendre (après les épreuves communes qui ont fait surchauffer les neurones) en allant marcher tous ensemble et pique-niquer dans la forêt. Les saucisses de Mont-Lucelle étaient excellentes, les parties de cache-cache rigolotes, les paysages aux teintes de début d’automne splendides, les discussions animées.

Nous nous sommes exercés à repérer le chemin sur la carte et à mesurer les kilomètres parcourus ! Chacun a pu marcher à son rythme, dans la bonne humeur. Un bon souvenir avant de partir en vacances !